Sélectionner une page

On entend de plus en plus parler du trouble psychique qu’est le burnout, surtout depuis la crise du COVID 19. C’est un phénomène qui touche plus de 2,5 millions de personnes. En faites-vous partie ? Depuis quelque temps, vous vous sentez de plus en plus mal dans votre peau et dans votre tête. Vous vous demandez si vous aussi, vous souffrez du syndrome de l’épuisement professionnel — ou familial ? Voici la liste des 27 symptômes du burnout fréquemment rencontrés lors de la pose du diagnostic. Retrouvez quelques pistes pour soulager votre mal-être en fin d’article.

Symptômes du burnout

Venons-en directement au fait. Vous vous sentez mal tous les jours. Physiquement, vous pensez que ça va encore. Quoique, parfois, c’est compliqué. Souffrez-vous de burnout ? Pour essayer de mettre un doigt sur votre malaise, voici la liste générale des signes relatifs à l’épuisement professionnel.

  • Anxiété ;
  • Perte d’estime de soi ;
  • Sentiment persistant de tristesse ;
  • Manque de joie de vivre ;
  • Irritabilité décuplée ;
  • Hypersensibilité ;
  • Ou au contraire, absence d’émotion ;
  • Difficulté de gestion des émotions ;
  • Repli sur soi ;
  • Isolement social ;
  • Comportement agressif, parfois avec violence ;
  • Perte d’empathie ;
  • Ressentiment et hostilité envers le cercle social ou privé, selon le contexte ;
  • Apparition de comportements addictifs ;
  • Troubles de la mémoire ;
  • Troubles de l’attention ;
  • Troubles de la concentration ;
  • Tensions musculaires ;
  • Fatigue généralisée ;
  • Sensation d’épuisement ;
  • Troubles du sommeil persistants ;
  • Douleurs persistantes (dos, cervicales…)
  • Crampes ;
  • Maux de tête et migraines ;
  • Vertiges ;
  • Perte de l’appétit ;
  • Troubles digestifs.

Si vous cochez la majorité de ces cases, n’hésitez pas à aller consulter un professionnel de santé rapidement. Je sais. Vous avez envie de vous en sortir tout seul, car « vous valez mieux que ça », « vous n’avez pas besoin d’aide », « se faire aider c’est pour les faibles et je ne suis pas faible ». Je suis passée par là ! Et je peux vous dire avec le recul que me faire aider a été la meilleure décision de ma vie. Donc vraiment, conseil d’amie, allez consulter. 💝

Vous sentez la crise d’angoisse arriver ? Essayez ces trois techniques de respiration anti-stress pour vous calmer en cinq minutes chrono.

Définition du burnout

Burnout vient du verbe anglais « burn » qui veut dire brûler. Une belle expression imagée comme les Anglo-saxons savent le faire. Elle évoque le fait de devenir une véritable torche humaine et de consumer toutes ses réserves jusqu’à épuisement total. Plus scientifiquement parlant, c’est un trouble difficile à diagnostiquer, car les symptômes varient d’une personne à l’autre et ne sont pas spécifiquement reliés à cette affection mentale. Ce n’est pas une maladie qui arrive en un claquement de doigts. Cela peut prendre des mois, voire des années.

En plus, on pense généralement au burnout en tant qu’épuisement professionnel, mais ce syndrome peut aussi être familial ou émotionnel. Le schéma est le même. Vos conditions de travail ou de vie vous frustrent et ne vous apportent pas assez de satisfaction. À la longue, votre état de santé physique et mental s’en ressent. Vos êtes de plus en plus fatigué. Vous vous sentez progressivement incapable de faire face au quotidien. Du coup, vous redoublez d’efforts pour retrouver du sens, de la valeur à ce que vous faites. Vous recherchez également la confiance en vous, car à ce moment-là, elle est au plus bas. Si les conditions de votre environnement ne changent pas, vous voilà entré dans le cercle vicieux du burnout. Dans ce cas-là, une seule issue possible : le corps et le mental disent stop.

Parcours de soins

Plus les symptômes sont pris en charge rapidement, plus le temps de guérison sera réduit. Mais on ne se remet pas d’un burnout du jour au lendemain. Voici les étapes à suivre pour en sortir de manière simple et surtout à long terme.

Prendre rendez-vous chez un professionnel de santé

Hé oui, même si vous n’en avez pas envie, il va falloir en passer par là. Ce que je vais vous dire n’est pas agréable à entendre (ou plutôt à lire). Mais selon les médecins que vous allez voir, il est probable qu’on ne vous prenne pas au sérieux (ça m’est arrivé). Mon conseil : ne vous enfoncez pas dans le cercle de la dévalorisation. Ce que vous vivez est réel. Ce spécialiste de santé ne vous croit pas ? Consultez-en un autre. Surtout dans le cadre d’un épuisement professionnel. Si ce sont vos conditions de travail qui vous rendent malade, persistez jusqu’à trouver la personne qualifiée qui pourra vous aider. Je sais que l’accès à la santé et aux médecins compétents est compliqué dans certaines villes, mais ne baissez pas les bras. Votre priorité, c’est votre état.

Modifier son cadre de vie

C’est la friction entre vous, vos valeurs, vos aspirations et votre cadre de vie qui est à l’origine de votre burnout. Si vous voulez vous en remettre durablement, il faut accepter de changer. Par exemple, ça peut être de se reconvertir dans le contexte d’un burnout professionnel. Si vous êtes dans le cadre de l’épuisement parental, c’est éventuellement demander de l’aide à des proches. En tout cas, c’est admettre de rompre les habitudes et les schémas qui vous ont mené dans cette voie pour en créer une nouvelle, plus saine. Encore une fois, cela prend du temps. Et la patience, ça se cultive aussi ! 🙂

Travailler durablement sur soi

La clé principale, celle qui m’a aidé à sortir du burnout au plus vite et, je l’espère, durablement, c’est de faire un travail de développement personnel. Et, spoiler alert, ce n’est absolument pas le psychiatre que j’ai consulté pendant cette période qui m’y a aidé. Ma psychologue, elle, m’a beaucoup épaulé dans la définition et l’acceptation du diagnostic. Mais je crois encore plus au coaching. Je suis d’ailleurs convaincue que nous avons tous toutes les ressources intérieures pour rebondir, sans toujours faire appel à quelqu’un d’extérieur pour résoudre nos problèmes. D’ailleurs, ils ne le peuvent pas et ne le pourront jamais !

Pour aller encore plus loin, je vous propose de découvrir l’épisode de mon podcast Burnout Chillout associé :

[powerpress]

Alors, dites-moi, êtes-vous ou avez-vous été victime de burnout ? Quelles sont les choses indispensables qui vous ont aidé à vous en sortir ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire, je serais ravie d’échanger avec vous à ce sujet !

À très vite sur le tapis ou ailleurs ! 🙏

Sources :

https://www.vidal.fr/maladies/psychisme/burn-out-epuisement-professionnel/sources-references.html

https://empreintehumaine.com/wp-content/uploads/2022/07/BT10-Infographie-1-1.pdf

Partagez si vous aimez !

Découvre 5 stratégies pour ne plus t'épuiser au travail