Longtemps, j’ai cru pouvoir dissocier mon corps de mon esprit. Tant que je n’étais pas malade physiquement, tout allait bien ! Oui, sauf que c’est ce comportement nocif qui m’a amené petit à petit vers l’épuisement professionnel. J’ai alors compris l’importance de prendre soin de notre tête autant que de nos muscles ! Améliorer sa santé mentale est une étape indispensable à franchir lorsqu’on veut être en bonne santé tout court. Mais comment faire ? C’est ce que je vais vous dévoiler au travers des différents conseils prodigués dans cet article. N’ayez crainte, ce n’est pas si compliqué que ça en à l’air et c’est accessible à tous !

Définir ce qu’est un esprit en bonne santé

Définition de la santé mentale

Avoir une bonne santé mentale, c’est être dans un état de bien-être psychique et social qui nous permet d’avoir une vie où l’on peut travailler et interagir de manière saine avec notre environnement, tout en y participant activement. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une bonne santé mentale ne se limite pas à l’absence de troubles psychologiques. D’ailleurs nombreuses sont les personnes qui, même en présence d’un trouble mental, ressentent un bien-être émotionnel, et sont tout à fait capables de vivre une vie équilibrée. De la même façon, l’absence d’affections psychiques ne garantit pas nécessairement un bien-être émotionnel. Si vous êtes sensible au burn-out, vous savez très probablement de quoi je veux parler !

Tout comme la santé physique, la santé mentale est la deuxième facette de la pièce qui permet de se sentir bien avec soi-même et avec les autres. Cultiver ou améliorer sa santé mentale se révèle être l’une des stratégies les plus efficaces pour se préparer à affronter les défis personnels et professionnels qui se présentent dans notre vie. Stress, anxiété… ces challenges sont de plus en plus nombreux au quotidien. Et nous sommes rarement assez entraînés pour y faire face.

Les piliers de base de la santé mentale

Tout comme notre corps regroupe différents systèmes pour maintenir l’homéostasie, plusieurs composants rentrent dans l’acquisition de la santé mentale. Pour la favoriser de la manière la plus optimale possible, il est suggéré de tendre à l’équilibre entre tous les aspects de la vie, c’est-à-dire les sphères :

  • sociales ;
  • physiques ;
  • mentales ;
  • économiques ;
  • spirituelles ;
  • et émotionnelles.

infographie qui présente les 6 piliers de la santé mentale

Peut-être que cela vous rappelle le fameux exercice de la roue de la vie, et vous avez raison 🙂. Notre existence n’est pas un long fleuve tranquille et nous accordons très souvent plus d’importance à un aspect ou à un autre, ce qui peut déséquilibrer le tout. Faire cet exercice régulièrement va vous permettre de vous poser les bonnes questions et d’instaurer des changements pertinents pour améliorer votre santé mentale !

Les lecteurs ont aussi aimé :  8 Exercices pour affiner votre sixième sens

Préserver ou améliorer sa santé mentale

Améliorer sa santé mentale au quotidien peut-être simplement l’affaire de quelques changements dans votre routine. Les leviers pour la booster sont divers et variés. J’essaye d’implémenter toutes ces pratiques au maximum dans mon quotidien. À vous de choisir celles qui auront le plus de sens pour vous !

1— Adopter des habitudes de vie saines

On va commencer par la base ! Oui, je sais, c’est rébarbatif, mais combien d’entre nous appliquent ces principes à la lettre tous les jours, qui plus est quand on est sous pression et stressé au possible ? Pour moi, c’est très dur en tout cas. Alors voici votre petite piqûre de rappel 😉💉.

1-1 S’alimenter sainement

On reste loin de la junk food et on privilégie les aliments frais, locaux, de saison. Les petits plats faits maison et pas transformés. Votre alimentation et surtout votre système digestif sont en lien direct avec votre cerveau via le nerf vague. Ce que vous ingérez a un impact non négligeable sur votre niveau d’anxiété et l’apparition de la dépression, comme semblent le suggérer les résultats de cette étude. Et on n’oublie pas le proverbe :

« Manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, comme un pauvre le soir ».

Toujours en faisant preuve de bienveillance et en écoutant les signaux de votre corps !

1—2 Favoriser un repos de qualité

Le sommeil et moi, nous avons mis des années avant d’enfin réussir à nous apprivoiser ! Pour fonctionner de manière optimale, vous avez pourtant besoin de dormir en moyenne 8 heures par nuit. Un sommeil de qualité est bénéfique pour la clarté d’esprit, la productivité, la concentration et le bien-être général. Il renforce votre système immunitaire et vous aide à mieux gérer vos émotions. Si vous éprouvez des difficultés à vous endormir ou à faire des nuits complètes et réparatrices, je vous suggère de consulter cette vidéo. J’y propose différents plans d’action pour vaincre vos insomnies.

1—3 Bouger régulièrement

L’activité physique a de nombreux bienfaits. En plus d’entretenir votre corps (renforcement de vos os, muscles, et articulations, activation du cœur…), bouger va aussi vous aider à mieux dormir, à vous détendre et à libérer votre esprit des contraintes quotidiennes. Si votre emploi du temps est surchargé et que vous n’avez pas le temps de vous inscrire à la salle de sport, pensez « marche » au lieu de voiture et « escaliers » à la place d’« ascenceur ».

1—4 Limiter les addictions et les comportements addictifs

Les addictions, que ce soit à l’alcool, au tabac, à la nourriture, au café, aux médicaments, aux drogues ou même à certains comportements (comme errer sur les réseaux sociaux par exemple), sont clairement des poisons pour notre santé mentale. Le pire, c’est que plus on est stressé, plus on a tendance à tomber rapidement dedans ; la faute à la dopamine. Je l’ai moi-même constaté. Chaque mois, concentrez-vous sur une mauvaise habitude que vous souhaitez éradiquer et agissez pour les réduire un maximum. Votre corps et votre tête vous diront merci.

2— Inclure des temps de détente dans son agenda

Si vous êtes sujet au stress et à l’épuisement, il y a de fortes chances que vous n’ayez juste aucun temps pour vous et rien que pour vous dans votre journée. Je vous comprends car ça m’arrive encore parfois de m’oublier au profit du travail ou de mes autres obligations ! Pour cela, prévoyez un temps dédié chaque jour à la détente, et faites-en une vraie routine. Pour ma part, j’aime caler ces moments en début et fin de journée. Parfois, seulement 5 minutes suffisent pour décompresser alors ne vous en privez pas ! Yoga, méditation, activités créatives, artistiques ou même simplement quelques minutes de respirations peuvent être d’un grand secours.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Comment trouver son métier idéal ? 7 pistes de réflexion

J’en profiter pour vous informer que cet article participe à l’évènement « Cultiver sa santé mentale : les pratiques quotidiennes qui ont apaisé mon esprit », organisé par Maud, du blog « Livres-sur-ordonnance ». La lecture est bien évidemment une activité à privilégier et vous trouverez ici un article hyper complet sur la bibliothérapie, une pratique qui consiste à lire pour mieux guérir.

3— S’autoriser à ralentir

Ce qui m’emmène naturellement au point suivant. Vous ne pouvez pas vivre à 100 à l’heure tout le temps. À la manière d’une voiture qui roule sur l’autoroute, vous n’avez pas un réservoir d’essence illimité. À un moment donné, il faut faire le plein pour pouvoir repartir. N’attendez pas que votre corps vous stoppe ! Profitez du moment présent, prenez quelques instants pour vous mettre à l’écoute de vos sens et de vos sensations. Concentrez-vous sur une seule chose à la fois. Offrez-vous votre fruit préféré et essayez de le manger en pleine conscience par exemple 🍓☺️.

4— Rire et s’amuser

Bien qu’il n’y ait aucune étude qui le prouve, rire pourrait avoir un impact positif sur la qualité et surtout sur la durée de notre vie ! Ce qui est sûr c’est que développer votre sens de l’humour et rire régulièrement vous fera passer des journées plus agréables, réduira votre stress et votre anxiété. Vous pourriez même développer un ventre plat et des tablettes de chocolat au top 🍫 😉 à force de rigoler. Pourquoi ne pas se concocter une petite playlist spéciale bonne humeur sur Netflix ou YouTube, à regarder pendant vos petits coups de grisou passagers ?

5— Entretenir une vie sociale riche

Même si le télétravail a été un réel soulagement juste avant mon burn-out, j’ai vite ressenti l’isolement social juste après mon arrêt maladie… Et que je suis passée à temps plein à la maison. Nous avons besoin de garder un certain lien social avec la famille, nos amis, nos voisins, et même nos collègues du bureau pour être pleinement épanouis. Que ce soit pour passer des moments de détente ou pour rompre la solitude trop pesante, entourez-vous de gens positifs et bienveillants. Pensez aux groupes de soutien Facebook, aux applications de rencontres amicales style On Va Sortir ou même encore au bénévolat pour rencontrer de nouvelles personnes !

6— Pratiquer la bienveillance envers soi-même

En tant qu’accro à l’organisation, mon perfectionnisme m’a très souvent joué des tours et n’y est pas pour rien dans mon burn-out professionnel. Ne pas être au top tous les jours de l’année, être fatigué, distrait, moins productif, ça arrive. Je dirais même plus que c’est normal ! Il peut être tentant de se comparer au voisin, encore plus à l’ère des réseaux sociaux. Ne tombez pas dans ces pièges ! Se fixer des objectifs réalistes et faire preuve de compassion avec vous-même vous aidera à renforcer votre confiance en vous et surtout à améliorer votre santé mentale en général.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Découvrez les hormones du bonheur et comment stimuler leur production

7— Ressentir la gratitude

Encore un conseil que vous pourriez trouver bateau, mais je vous assure qu’il fonctionne ! Le truc, c’est de mettre en place la bonne habitude de noter au moins une chose pour laquelle vous êtes reconnaissant chaque jour dans un cahier. Soyez le plus exhaustif possible pour ne pas tomber dans les banalités du genre « un toit sur la tête » (même si, on est d’accord, c’est un privilège que certaines personnes n’ont pas). Là où ça va prendre tout son intérêt, c’est quand vous commencerez à sentir une vague impression de mal-être et que vous aurez besoin d’un petit coup de pouce pour améliorer votre santé mentale. Relisez votre carnet à ce moment-là. Effet garanti !

8— Apprendre à gérer son stress

Le stress, si l’on n’y prend pas garde, peut très vite s’accumuler et avoir des effets dévastateurs sur notre santé mentale et physique. Les conséquences d’un stress mal géré vont du simple mal de tête aux AVC, en passant par les insomnies. Il peut même conduire au burn-out et à la dépression. Il existe de nombreuses manières d’apprendre à faire face aux situations stressantes de la vie, et à travers ce blog, je vous partage toutes les astuces et exercices qui m’y aident au quotidien. Si vous avez besoin d’un soutien supplémentaire personnalisé et adapté à vos besoins, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.

9— Demander de l’aide

Le sujet de la santé mentale continue à être tabou, bien que l’on assiste de plus en plus à la libération de la parole autour de ce thème, grâce, malheureusement, à l’augmentation des cas d’épuisement professionnels en France et partout dans le monde. J’ai moi-même (trop) longtemps attendu avant de me confier à un professionnel de santé. Souvent, nous nous sentons seuls et honteux face à notre détresse et notre entourage se trouve également démuni. Dans ce cas, pensez à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant, la médecine du travail, un psychologue, un psychiatre ou un psychothérapeute. Ces personnes-ressources sauront vous apporter l’aide dont vous avez besoin.

10— S’entraîner pour intégrer

Comme je vous l’expliquais dans cette vidéo où je raconte mon premier voyage après mon burn-out, apprivoiser son stress, détecter les signaux de notre corps et surtout bien communiquer avec lui prend du temps. Améliorer sa santé mentale doit devenir une habitude et pour cela, cela doit s’ancrer dans la durée. Alors, ne vous découragez pas et ne vous blâmez pas si vous avez parfois l’impression de stagner ou de régresser. Si chaque jour, vous consacrez de l’énergie à prendre soin de votre corps et de votre tête, vous vous assurerez une bonne santé globale 🙂.

Comment améliorer sa santé mentale, en bref

Voilà, nous avons parcouru ensemble les piliers fondamentaux de la santé mentale. L’importance de la santé mentale ne peut être sous-estimée, car elle influe sur tous les aspects de notre vie. En prenant soin de notre esprit, nous sommes mieux préparés à affronter les défis personnels et professionnels qui se présentent. Ne laissez pas le stress, l’anxiété ou le burn-out affecter votre qualité de vie. Commencez dès aujourd’hui à améliorer votre santé mentale pour vous sentir plus équilibré, épanoui, et en harmonie avec vous-même et les autres. Voici quelques actions simples à mettre en place :

  • Adoptez des habitudes de vie saines ;
    • une alimentation équilibrée ;
    • un sommeil de qualité ;
    • l’exercice régulier ;
    • et la limitation des addictions.
  • Incluez des temps de détente dans votre quotidien ;
  • Accordez-vous la permission de ralentir ;
  • Cultivez votre sens de l’humour et prenez le temps de vous divertir ;
  • Entretenez une vie sociale riche ;
  • Pratiquez la bienveillance envers vous-même ;
  • Faites preuve de gratitude ;
  • Apprenez à gérer votre stress ;
  • Demandez de l’aide professionnelle si nécessaire ;

Et vous, quels sont les signaux d’alerte qui vous indiquent que vous avez besoin de prendre soin de vous ? Partagez en commentaires !

À très vite ! 🙏

Partagez si vous aimez !