Quand on commence à être en proie à un stress chronique persistant au travail, ou quand vient la question du retour professionnel après un burn-out, la confiance en soi n’est généralement pas au top ! Penses-tu qu’il faille faire un choix entre suivre tes aspirations professionnelles ou te laisser dicter ton quotidien par tes craintes (légitimes ou pas) ? Dans cet article, je te propose 7 clés combinant conseils pratiques et développement personnel pour t’aider à surmonter ta peur de ne pas être à la hauteur. La vie que tu désires est à portée de mains ! 🙂

1. Explore tes désirs profonds

Entre un travail prenant, une vie personnelle bien remplie et des obligations et injonctions toujours plus nombreuses qui fusent de toute part, les occasions pour se poser et se reposer deviennent de plus en rares. À moins que l’on en fasse le choix, en se donnant régulièrement rendez-vous avec soi-même ! Et c’est ce que je te propose de faire dans cette première étape.

Combien sommes-nous à avoir voulu changer radicalement notre vie pour un présent plus aligné sans vraiment avoir conscience de ce que cela impliquait ? Pendant longtemps, j’ai cru qu’atteindre le poste de chef de produit représentait l’aboutissement de mon futur idéal. Et j’ai été clairement perdue quand je me suis rendu compte que finalement, ce n’était pas ça.

Alors, au calme, munis-toi de ton plus beau cahier, de ton stylo fétiche et prends quelques instants, rien que pour toi, pour répondre à ces quelques questions :

  • Qu’est-ce qui me plait dans ma vie aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce qui ne me plait plus ?
  • De quoi ai-je vraiment envie ?
  • De quoi ai-je besoin ?
  • Si la peur, les freins n’existaient pas, qu’est-ce que je ferais, là, tout de suite, maintenant ?

Ces premières questions peuvent déjà t’aiguiller sur les décisions à prendre quant à ton avenir professionnel. Car oui, il y a un entre deux entre retourner subir son travail et faire un virage à 180°, tout plaquer pour aller élever des chèvres dans le Larzac.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Difficultés à vous endormir ? Ces 6 exercices vont vous aider !

2. Affronte tes peurs avec compassion

Cette dernière question fait un pont intéressant avec notre deuxième clé. Parce qu’au final, de quelles peurs parle-t-on ? Est-ce justement, la peur de ne pas être à la hauteur ? La peur de sortir du cadre imposé par ton milieu ? Ou encore, la peur de manque ?

La bonne nouvelle, c’est que toutes ces peurs, ou croyances limitantes peuvent être dépassées. Ce dialogue intérieur que tu entretiens avec toi-même peut être changé. Le premier pas, essentiel, et tu viens, normalement, de le faire 😉 est de réussir à les identifier. La deuxième étape est de réussir à repérer ces émotions quand elles surviennent, et d’apprendre à les gérer. Par gérer ici, j’entends les accueillir, les accepter, les écouter. Alors oui, ça sonne un peu perché dit comme ça, mais les émotions (dont la peur fait partie hein) ne sont « que » des messages nerveux. Que cherchent-elles à te dire ?

N’oublie pas, la peur est une réaction tout à fait naturelle à l’inconnu. Pour apprendre à te détacher de tes émotions et à prendre du recul, je t’invite à tester la méditation pleine conscience (1), ou le journaling(2). Deux pratiques dont l’efficacité a été prouvée comme bénéfique dans la gestion du stress et même de la dépression.

3. Révèle ton potentiel caché

Pendant la période de burn-in ou juste après un burn-out, on à l’impression d’être devenu une bonne à rien, une nulle, une incapable. On a l’impression que surmonter la peur de ne pas être à la hauteur est mission impossible. Et pourtant ! Je suis convaincue que nous avons tous des forces à exploiter. Un potentiel infini qu’on n’a juste pas encore trouvé. Où qu’on a peur de s’avouer 😉.

La reconversion est un sujet qui fait peur, car tu peux avoir l’impression de devoir repartir à zéro. Or, que ce soit durant ta vie professionnelle écoulée, tes stages, tes études ou même ta vie « extra-scolaire », tu cultives des compétences et des talents qui peuvent être valorisés dans ta nouvelle vie !

Ce petit exercice d’auto-coaching peut t’aider à y voir plus clair :

  • Pour quelles choses es-tu naturellement douée ?
  • Quelle activité te permet d’entrer dans un état de flow ?
  • Quelles tâches liées au travail te semblent les moins pénibles, les plus faciles ?
  • Quelles sont tes réussites liées à ta vie professionnelle qui t’apportent le plus de satisfaction ?

Je te conseille de noter cela bien au chaud dans ton carnet et de le relire aussi souvent que nécessaire pour prendre prendre conscience de tes forces et de ta valeur 🙂.

4. Cultive ta confiance intérieure

Qui dit peur de ne pas être à la hauteur dit manque de confiance en soi. Pour résoudre cela, il faut y aller en deux temps. Le premier, c’est d’identifier pourquoi tu manques de confiance en toi. Est-ce dû à des événements ? Est-ce ton entourage ? Ton discours intérieur ? Un mix de tout ça ? D’ailleurs, est-ce que tu savais que la confiance a également à avoir avec notre système nerveux ?

Les lecteurs ont aussi aimé :  Comprendre la Diversité Neurologique et ses Défis

Je te propose donc de commencer par le réguler à l’aide de différents exercices liés au nerf vague, que tu retrouveras ici.

Dans un deuxième temps, on va se concentrer sur notre discours intérieur. Toujours avec ton carnet, à la fin de chaque journée, inscris 3 réussites personnelles, 3 choses que tu as accomplies et pour lesquelles tu es fière. Et cela n’a pas besoin d’être quelque chose hors du commun. Si tu es épuisée après ta journée de travail et que te faire à manger est un défi que tu arrives à surmonter, ça compte 🙂.

Mais l’exercice ne s’arrête pas là ! À chaque fois que tu as un petit coup de mou, je t’invite à relire ce que tu as soigneusement inscrit les jours, mois, semaines précédentes. Coup de boost au moral garanti !

5. Construis un réseau de soutien

Difficile de prendre confiance en ses capacités quand notre entourage nous met des bâtons dans les roues, que ce soit de manière consciente ou pas. Cela peut aller de la collègue qui se plaint H24, au conjoint qui ne comprend pas notre mal-être, en passant par les parents qui s’inquiètent de nous voir prendre un chemin différent du leur. Une des choses qui m’a particulièrement aidé dans mon processus de reconversion a été de me connecter (virtuellement, à défaut de pouvoir le faire « dans la vraie vie ») à des gens qui :

  1. avaient le même projet que moi, ou du moins étaient dans une situation similaire ;
  2. étaient déjà installés dans l’activité que je visais (l’entrepreneuriat en général dans mon cas).

Ces groupes apportent souvent le soutien qui manque de la part de notre entourage ! En plus de ça, ils peuvent nous permettre de faire de jolies rencontres pertinentes dans le cas de notre nouveau projet professionnel. Vive le réseautage ! D’ailleurs, il existe un groupe Zen & Ambitieuse. Rejoins-le en cliquant ici !

Et si tu as besoin de conseils personnalisés pour trouver ta nouvelle voie sans stress, je suis disponible pour en discuter avec toi et t’offrir différentes pistes. Réserve ton appel maintenant !

6. Passe à l’action avec détermination

Réfléchir avant d’agir, c’est bien. Quoi que, ça dépend des situations 😅. Trop réfléchir peut nous pousser à procrastiner ! Et ça, il vaut mieux parfois aussi l’éviter… Le fait est que des milliers d’heures à ruminer, à te poser 50 000 questions toutes plus anxiogènes les unes que les autres ne t’aideront pas à concrétiser ton projet. Au contraire, ça pourrait même te freiner en te faisant croire que c’est un obstacle insurmontable à franchir !

Pourtant, il n’y a rien de tel que le passage à l’action pour dépasser la peur de ne pas être à la hauteur et te prouver en chair et en os que tu es capable de plus que tu ne le crois ! Petit exemple perso pour te le prouver ! On m’a souvent « complimenté » pour mon aisance à l’oral, mon débit de parole fluide lors des lives hebdomadaires sur le groupe dont je te parlais tout à l’heure. Pourtant, au début, j’avais vraiment une peur bleue de me mettre à parler devant une caméra. Peur de ne pas savoir quoi dire, quoi faire, de bégayer, d’être nulle (on en revient toujours au même 😅). Alors, je ne vais pas te mentir en disant que j’étais super à l’aise, mais au fur et à mesure, je prends plus d’assurance et ça devient de plus en plus fluide.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Quels sont les effets du stress sur le corps ? Comment les gérer ?

Alors, quelle action peux-tu entreprendre aujourd’hui pour te rapprocher de tes aspirations ? Encore une fois, ça n’a pas besoin d’être quelque chose d’extraordinaire. Ça peut être commencer à mettre ton premier euro de côté pour te payer la formation dont tu rêves ou établir ton plan d’action pour ton futur projet ! Un seul mot d’ordre : ACTION = AMÉLIORATION = RÉSULTATS.

7. Cultive ta résilience face aux défis

Contrairement au titre du film, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Quels que soient les décisions que tu prendras, le chemin que tu choisiras, tu feras toujours face à des contretemps, des défis, des challenges. N’oublie pas que chaque obstacle qui se présente sur ta route est une opportunité d’apprentissage, de croissance. Une chance supplémentaire de te connaitre mieux. Une occasion d’évoluer ! Plus tu te confronteras à tes peurs et notamment à ta peur de ne pas être à la hauteur, plus celle-ci deviendra facile à dépasser, voire inexistante. Toi aussi, tu peux y arriver ! 🙂

7 étapes pour surmonter la peur de ne pas être à la hauteur, en bref

La peur est une émotion commune à tous. Souvent perçu comme un frein, il ne tient qu’à nous de l’utiliser comme moteur. Pour ce faire, voici le résumé des 7 clés que nous avons abordé dans cet article pour t’aider à atteindre un quotidien professionnel aligné avec tes aspirations et tes envies :

  1. Explore tes désirs profonds pour mieux te comprendre.
  2. Affronte tes peurs avec compassion et apprends à les gérer.
  3. Révèle ton potentiel caché en identifiant tes forces et compétences.
  4. Cultive ta confiance intérieure en régulant ton système nerveux et ton discours intérieur.
  5. Construis un réseau de soutien pour t’entourer de personnes bienveillantes.
  6. Passe à l’action avec détermination pour concrétiser tes projets.
  7. Cultive ta résilience face aux défis en les considérant comme des opportunités d’apprentissage.

Et toi, quelle action concrète es-tu prête à entreprendre dès aujourd’hui pour commencer à dépasser ta peur de ne pas être à la hauteur ? Partage en commentaires !

Partagez si vous aimez !