Je vous emmène aujourd’hui au cœur de l’hypoxémie et de l’hypoxie, deux phénomènes liés à la diminution d’oxygène dans le sang et les tissus. Vous serez surpris de découvrir comment utiliser ce type d’hormèse et notamment l’entraînement hypoxique pour renforcer votre bien-être et accessoirement vos performances sportives dans le confort de votre maison. Prêt à faire le plein d’énergie ? Suivez le guide !

Différencier l’hypoxémie et l’hypoxie

L’hypoxémie est caractérisée par une diminution du niveau d’oxygène dans la circulation sanguine. Il faut faire la différence avec le terme d’hypoxie, qui est une conséquence de l’hypoxémie. Cela signifie que le niveau d’oxygène dans les tissus est anormalement bas.

Sur le long terme, ces phénomènes ne sont pas souhaitables puisqu’ils vont, comme vous vous en doutez, influencer négativement le fonctionnement de l’organisme. Hé oui, les cellules ont un besoin vital d’oxygène pour produire l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement. En cas d’apport insuffisant en O2, les cellules ne peuvent plus remplir leurs fonctions et risquent de se détériorer, voire de mourir. C’est le cas par exemple lors d’un infarctus du myocarde. Les cellules musculaires cardiaques meurent suite à un manque d’oxygénation dû à l’obstruction d’un vaisseau sanguin qui alimente le cœur.

Les lecteurs ont aussi aimé :  3 Livres inspirants pour se rebooster

Comprendre les causes d’un déficit en oxygène

Il arrive que nous soyons enclins à un déficit en oxygène dans notre organisme sans même le savoir. Cela peut arriver lorsque nous souffrons de :

  • D’anémie ;
  • D’une altération de l’hémoglobine qui sert à fixer l’oxygène dans le sang ;
  • D’une intoxication au monoxyde de carbone (CO) ;
  • D’une intoxication du sang par d’autres éléments que le monoxyde de carbone ;
  • D’une pneumopathie chronique ;
  • D’une malformation cardiaque ;
  • D’insuffisance cardiaque.

Cela arrive également lorsque nous nous trouvons en altitude.

Utiliser l’hypoxie comme booster d’énergie

Mais alors, si l’hypoxémie et l’hypoxie sont dangereuses pour la santé, pourquoi suggérer de l’utiliser pour améliorer notre santé globale ? Ce ne serait pas un peu contradictoire ? La réponse est non ! Tout simplement parce qu’on peut utiliser le phénomène d’hypoxie pour déclencher l’hormèse, cette réaction inconsciente du corps qui confirme la célèbre citation de Nietzsche :

Ce qui ne me tue pas me rend plus fort.

Nietzsche, Crépuscule des idoles.

Reconnaître les bienfaits de l’entraînement hypoxique

Le but de l’entraînement hypoxique va donc de priver temporairement vos cellules du précieux oxygène afin de leur apprendre à mieux s’en servir quand il est disponible. Les effets de cet exercice sont étudiés, mais vous le savez, le corps est une machine complexe et ce qui va fonctionner pour quelqu’un peut être négatif pour une autre personne. Parmi les bénéfices de l’entraînement hypoxique, on retrouve :

  • Une réduction de l’inflammation dans certains contextes (1) ;
  • Un renforcement de la réponse immunitaire (2) ;
  • Une amélioration des fonctions cognitives (3) ;
  • Une amélioration de la qualité du sommeil (4) ;
  • Une augmentation de la résistance au stress oxydatif (5) ;
  • Une augmentation des performances sportives (6) ;

D’ailleurs, en écrivant cet article, j’ai appris que pas mal de nageurs et d’apnéistes utilisaient ce type d’entraînement pour améliorer leurs résultats. Hasard ? Je ne pense pas 😉 Dans tous les cas, cela vous entraînera à améliorer votre tolérance au CO2 pour une meilleure absorption de l’oxygène (7). D’ailleurs, si vous êtes curieux de connaitre votre où vous vous situez à l’instant T, je vous suggère d’essayer le test BOLT.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Gestion du temps : mes secrets d'organisation

S’exercer au manque d’oxygène avec le pranayama

Certains sportifs de haut niveau réalisent leurs séances de sport en haute altitude ou utilisent des chambres à hypoxie. Or il semblerait que les hindous aient mis au point depuis des millénaires des techniques de souffle qui nous permettent d’obtenir des effets similaires sans devoir se payer de fréquents allers-retours à la montagne ou un matériel couteux.

Avec Kapalabhati

Voici un exercice de pranayama que vous pouvez réaliser tous les jours, en quelques minutes seulement.

  1. Asseyez-vous en tailleur sur le sol et fermez les yeux. Vous pouvez mettre votre main droite sur la poitrine et votre main gauche sur le ventre (optionnel).
  2. Faites une inspiration lente et ample par le ventre.
  3. À la fin de l’expiration, expulsez rapidement et violemment l’air de vos narines comme si vous vouliez chasser une mouche sur le bout du nez, avec la bouche bien fermée. Cela va avoir pour effet de remplir vos poumons de manière automatique.
  4. Refaites ceci pendant 30 à 50 fois.
  5. Puis, inspirez lentement et amplement par le ventre.
  6. Expirez tout l’air de votre corps.
  7. Retenez votre souffle à poumons vides le plus longtemps possible.
  8. Recommencer l’exercice pendant 5 minutes.

En restreignant le souffle en bougeant

En marchant

Si vous préférez faire l’exercice en mouvement, faites une petite marche en utilisant la respiration consciente.

  1. Expirez et retenez votre souffle à poumons vide le plus longtemps possible
  2. Comptez le nombre de pas que vous faites avant d’inspirer.
  3. Inspirez et reprenez votre souffle. Attendez que votre respiration soit revenue à la normale.
  4. Recommencez l’exercice 4 à 12 fois.

En courant

Si vous préférez la course à pied, pas de soucis ! Peut-être avez-vous tendance à inspirer par le nez et à expirer par la bouche pendant votre effort. C’est mon cas ! Essayez alors d’effectuer votre parcours habituel en inspirant et en expirant que par le nez.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Le guide de l'authenticité au travail

L’hypoxie et l’entraînement hypoxique se révèlent être un atout pour améliorer notre santé globale et nos capacités physiques. En pratiquant les techniques partagées dans cet article, vous ouvrez la porte (et la fenêtre ? Rapport à l’air frais 😅) à de nouveaux horizons pleins d’énergie et de bien-être.

Et vous, comment pensez-vous que l’hypoxie peut influencer positivement votre corps et votre esprit ? Y a-t-il un point précis que vous aimeriez améliorer grâce à cela ? Partagez vos réflexions en commentaires !

À très vite ! 🙏

 

Partagez si vous aimez !