Au travers de mon parcours, j’ai souvent remarqué que le stress était un gros frein à la créativité. Pourtant, être créatif est une qualité, une soft skill recherchée, voire indispensable quelque soit l’environnement de travail dans lequel on évolue, et encore plus si l’on souhaite devenir entrepreneur à la suite d’une reconversion. Dans cet article, je te propose d’identifier les comportements néfastes au développement de notre créativité, et surtout 8 conseils pour apprendre à t’en servir à notre avantage pour devenir plus détendue et pour booster notre productivité !

Comprendre le Pouvoir de la Créativité

Au moment de choisir mes options pour préparer mon bac, je faisais partie de la team « perchée », l’équipe des « bizarres » qui choisissaient de faire arts plastiques en option. Dans mon lycée, on n’était pas vraiment la section la plus populaire ! D’ailleurs, ça a peut-être tendance à être moins le cas aujourd’hui, mais « de mon temps » 😅, les matheux se destinaient à un meilleur avenir dans la vie.

Pourtant, être créatif et avoir des activités artistiques ont de nombreux avantages dans le monde du travail. Alors oui, savoir comment dessiner un poney ne va probablement pas t’aider si tu travailles dans la finance. Par contre, faire preuve de créativité peut t’aider à :

  • trouver des solutions innovantes à des problèmes ;
  • trouver de meilleurs moyens de communiquer, qu’on parle de la vie professionnelle ou pas ;
  • réduire ton stress ;
  • ou encore, booster ta productivité et ta confiance en toi.

Autant de bonnes raisons de développer cette capacité !

Identifier les obstacles internes et externes

Le problème, c’est qu’on a souvent l’impression que la créativité et l’art en général sont réservés aux artistes, ou aux gens doués d’un certain talent naturel. Si tu penses ça, je t’arrête tout de suite ! Figure-toi que de nombreux artistes connus — Van Gogh, Monet, Vera Wang, pour ne citer qu’eux — n’ont pas connu le succès avant leurs 40 ans. Alors certes, certains profils ont plus de facilités à être créatifs que d’autres, mais en fin de compte, c’est une aptitude qui peut se travailler, si tant est qu’on arrive :

  1. À s’accorder le temps nécessaire pour pratiquer.
  2. À se créer un environnement propice pour encourager l’expression créative.
Les lecteurs ont aussi aimé :  Libère-toi de tes émotions en 10 étapes

J’en profite pour glisser que cet article fait partie d’un événement interblogueurs, dont le thème est « Comment vivre une vie créative ? » organisé par Alexandra du blog Artiste Peintre Pro. Ce qui fait la transition parfaite pour te donner plusieurs conseils pour développer ton petit côté créatif au quotidien, même si tu as peu de temps et sans pour autant t’adonner à une activité créative en tant que telle. C’est parti !

Intégrer la créativité dans la vie quotidienne

1. Implémenter la « micro-créativité » à plusieurs moments de la journée

Si tu fais partie des lecteurs assidus du blog, tu sais que la cuisine et moi, ce n’est pas le grand amour 😅. Pourtant, quand on y réfléchit (et qu’on adopte un mindset positif !), il est possible de transformer ce moment peu agréable en une nouvelle façon de développer sa créativité. Je pense que les meilleurs repas que je fais sont ceux qui sont composés de restes ! Comment assembler tout cela en un nouveau plat savoureux et qui ne prend pas beaucoup de temps à réaliser ? Utiliser ces tâches rébarbatives comme moyen d’exercer ta créativité va créer de nouveaux chemins dans ton cerveau ! À force, tu deviendras plus créative sans même y penser !

2. Se servir du pouvoir des rituels

Je suis une grande fan des routines. Elles permettent de porter ton attention sur de petites tâches difficiles à réaliser au début, mais qui deviennent de vrais jeux d’enfants avec le temps ! Si tu as du mal à trouver l’inspiration pour créer ou tout autre chose, pourquoi ne pas inclure dans ta routine quelques minutes où tu vas t’entrainer à penser ou à agir « outside the box » ? Par exemple, mon prof de calligraphie nous incitait régulièrement à nous servir de notre main non dominante pour faire des exercices d’écriture. Inconfortable, mais redoutable pour travailler sa créativité ! Et tu n’as pas besoin de faire de la calligraphie pour ça… Essaye de te brosser les dents avec ta main gauche (si tu es droitière) pour voir 😉

Les lecteurs ont aussi aimé :  Je suis fatigué, pourquoi ? Que faire ?

3. Écrire, dessiner… bref, créer régulièrement

Là où je veux en venir, c’est que la créativité est un muscle qui se travaille et s’entretient. La manière dont « j’entraine » la mienne est de servir de mon bullet journal. L’écriture est un très bon moyen de décharger le stress, mais plus tu vas pratiquer régulièrement, plus tu vas être créatif. Je m’étais lancé le défi d’améliorer mon coup de crayon il y a quelque temps. Chaque jour, je mettais donc un chronomètre et je gribouillais dans mon journal pendant 5 minutes. À force, l’inspiration venait de plus en plus naturellement ! Et au fur et à mesure que je m’entrainais, je boostais également ma confiance en moi… et ma productivité !

4. Brainstormer individuellement

Si je te dis brainstorming, tu vas probablement penser à une réunion stérile de gens qui crient des mots au hasard et un maitre de cérémonie qui écrit sur son tableau blanc. Personnellement, le brainstorming individuel fonctionne beaucoup mieux pour moi dans un premier temps (car soumettre ses idées aux autres est également source d’inspiration !). Il existe plusieurs techniques pour le faire, et celle qui j’utilise au quotidien est celle du brain dump. À la fin de chaque journée, j’écris tout ce qui me passe par la tête sans essayer d’organiser mes pensées et ça me permet :

  1. de libérer mon esprit des ruminations, et donc d’alléger mon stress ;
  2. de mettre des mots sur des concepts parfois vagues dans mon esprit ;
  3. de trouver de nouvelles solutions à mon problème.

Et c’est comme pour tout, plus tu le fais, et plus ça devient facile ! 🙂 D’où l’intérêt d’être régulier 😉.

5. Lâcher prise et accepter l’imperfection

Comme je le disais, stress et créativité ne font pas bon ménage. Mais il ne tient qu’à toi de transformer le cercle vicieux en cercle vertueux ! L’une des causes de blocage créatif c’est le perfectionnisme… Or, si tu te concentres sur le résultat, et le fait de vouloir tout réussir du premier coup et à la perfection, tu vas perdre tous les bienfaits de ce type d’activité ! Et je parle en connaissance de cause. Alors, à la place, on apprend à valoriser le processus plutôt que le résultat final… et surtout, on se fait plaisir !

Les lecteurs ont aussi aimé :  Évaluez la qualité de votre respiration grâce au test BOLT

6. Pratiquer la pleine conscience et l’observation

As-tu déjà essayé de pratiquer la pleine conscience ? C’est un type de méditation qui nous invite à nous recentrer sur le moment présent et nos sensations. Quand tu te focalises sur tes sensations et ce qui se passe autour de toi (comme par exemple, prendre un instant pour regarder les oiseaux voler), tu ne penses plus au passé ni à ce que tu dois faire dans le futur. Se recentrer de la sorte te permet de faire émerger de nouvelles idées. D’ailleurs, il parait que les meilleures idées sont celles qui nous viennent dans la douche, quand notre esprit est justement « inoccupé » 😉 !

7. S’inspirer de nouvelles expériences

Difficile de faire preuve d’innovation et d’inventivité si tu suis exactement la même routine tous les jours, que tu côtoies les mêmes personnes et que tu fais toujours les mêmes activités. N’hésite pas à t’ouvrir à de nouvelles expériences et perspectives pour enrichir ton imagination. Personnellement, j’aime bien visiter un nouvel endroit ou pratiquer une nouvelle activité chaque mois ! En plus de se cultiver, ça ouvre de nouveaux horizons bénéfiques pour être créatif quand le besoin s’en fait ressentir !

8. Travailler avec créativité

Le travail peut être une source de stress non négligeable, surtout lorsqu’on commence à éprouver les symptômes du burn-out, ou qu’on souhaite changer de voie. Aussi, inclure plus de créativité dans le travail peut permettre de rendre des tâches ennuyeuses plus ludiques, et plus épanouissantes ! Par exemple, dans mon activité, je n’aime pas les réseaux sociaux. Mais j’adore les citations ! Comment faire pour partager mes citations préférées, vous inspirer et me faire plaisir en même temps ? Hé bien, de temps en temps, je calligraphie ces phrases inspirantes et les filme pour les poster sur les réseaux. Et toi, comment peux-tu faire pour changer une activité qui te pèse en quelque chose de positif ?

Pourquoi et comment être créatif, en bref

Il est évident que le stress peut freiner notre créativité. Mais heureusement, avec un peu de patience et les conseils à suivre, tu peux tout à fait développer cette compétence rapidement et facilement au quotidien, même si tu manques de temps.

  1. Implémente la « micro-créativité ».
  2. Sers-toi du pouvoir des rituels.
  3. Écris, dessine et crée régulièrement.
  4. Brainstorme seule.
  5. Lâche prise et accepte l’imperfection.
  6. Pratique la pleine conscience.
  7. Inspire-toi de nouvelles expériences.
  8. Travaille avec créativité !

Adopter ces pratiques au quotidien, en plus de te permettre de développer ta votre créativité, va aussi réduire ton stress et booster votre productivité. Rappelle-toi, être créatif n’est pas réservé aux artistes ! C’est accessible à tous avec un peu de pratique et de persévérance.

Et toi, quelles sont tes techniques pour avoir un quotidien créatif ? Quels sont les conseils qui t’inspirent et comment comptes-tu les appliquer ? Partage en commentaires !

Partagez si vous aimez !