Le yoga est un anti stress naturel. Vous n’êtes pas convaincu ? Dans cet article, je vous montre comment la pratique des asanas peut contribuer à baisser vos niveaux de stress grâce aux mouvements, à la respiration et à la méditation. Vous allez avoir envie de dérouler votre tapis !

Mouvements de yoga anti stress

C’est là que la plupart des pratiquants de yoga débutent leur long voyage : le mouvement. En effet, le yoga est une pratique qui se focalise sur les postures que l’on réalise à l’aide de notre corps. Cet entraînement physique implique une série d’asanas qui sont conçus pour améliorer votre flexibilité, votre force et votre équilibre. En se concentrant sur les positions, les apprentis yogi et yoginis apprennent à écouter leur corps, en plus de se connecter avec leur respiration.

En utilisant consciemment l’entièreté de nos muscles, articulations, tendons et os, cette pratique physique aide à réduire les symptômes corporels du stress, comme la tension musculaire et les douleurs. Cette gymnastique plus ou moins douce permet d’étirer et de renforcer toutes les parties de notre corps. En pratiquant régulièrement le yoga, vous améliorerez sans doute votre posture et pourrez réduire, voire supprimer des douleurs chroniques.

Cependant, comme toute pratique sportive, cela ne se substitue pas à un traitement ou à un rendez-vous que vous aurait donné votre médecin traitant 😉. Demandez toujours l’avis d’un professionnel de santé si vous êtes blessés. Ne forcez jamais dans les postures au risque de vous créer ou d’aggraver vos douleurs.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Mieux vivre avec la météo-sensibilité avec ces 5 conseils

Respiration lente et profonde

La respiration est un élément clé du yoga. D’ailleurs, dans les textes à l’origine du hatha yoga, il existe tout un pan consacré aux exercices de souffle, le pranayama. C’est prouvé par de nombreuses études scientifiques : gérer sa respiration permet de contrôler ses différents niveaux de stress. D’ailleurs, respirer est l’une des choses les plus efficaces que nous puissions faire pour les réduire !

Physiologiquement, quand vous respirez avec calme et contrôle, vous indiquez à votre corps que vous êtes en sécurité et que vous pouvez vous reposer. Les hormones du stress, l’adrénaline et le cortisol font place aux hormones du bonheur. Le fait de bouger et de respirer correctement à la fois va démultiplier votre production de sérotonine et d’endorphines.

Inspirer et expirer lentement aide à calmer l’esprit et à réduire l’anxiété. En vous concentrant sur le souffle, vous ralentissez votre rythme cardiaque et vous réduisez la fréquence de votre respiration. Vous avez du mal à voir comment faire ? Un exercice simple est d’inspirer en comptant pendant 4 secondes dans sa tête, puis d’expirer en faisant le même décompte. Renouvelez ce schéma 4 fois et vous devriez tout de suite vous sentir plus apaisé.

Méditation pleine conscience

Ah, la méditation ! Beaucoup de gens rechignent à s’y mettre ou ne prennent tout simplement pas le temps. Pourtant, si l’on respecte la philosophie du yoga, nous devrions tous maîtriser cet art avant de passer aux asanas. C’est dommage de ne pas s’y consacrer un minimum puisque cela apporte vraiment un plus anti stress au yoga ! En fait, lorsque vous vous concentrez sur un objet comme la flamme d’une bougie, ou tout simplement l’air qui rentre et qui sort de vos poumons, vous apprenez à laisser divaguer votre esprit sans accorder trop d’importance à vos pensées.

On le sait, le stress engendre souvent des insomnies dues à des ruminations. Cela empêche de se reposer et de dormir correctement. Trop de stress peut même conduire à un burnout ou à une dépression ! Apprendre à gérer ses pensées et ses émotions est donc un moyen efficace de prévenir les ravages du stress sur notre corps à long terme. Avec le temps et la régularité, on arrive à se concentrer de plus en plus sur le moment présent et à réduire les pensées anxieuses.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Les 7 points clés pour comprendre la théorie polyvagale

Vous l’aurez compris, le yoga a des effets positifs nombreux, notamment sur :

  •  la santé mentale avec, entre autres :
    • une réduction du stress, de l’anxiété et des symptômes de la dépression ;
    • l’amélioration de la qualité du sommeil.
  • la santé physique avec, entre autres :
    • l’amélioration de la souplesse du corps,
    • le renforcement des muscles, articulations et des os
    • la réduction de la tension artérielle.

Avec tout ça, vous n’avez plus aucune raison de ne pas vous adonner au yoga ! Si ce n’est pas déjà le cas, qu’est-ce qui vous en empêche ? Partagez en commentaires !

À très vite sur le tapis ! 🙏

Partagez si vous aimez !