De nos jours, le stress et l’anxiété sont devenus des compagnons quotidiens. Nous cherchons tous des moyens simples et efficaces pour retrouver la sérénité et le calme intérieur. Laissez-moi vous partager une technique de respiration ancestrale, mais pourtant méconnue : le soupir cyclique. Vous libérer des tensions en quelques instants et retrouver une relaxation profonde et une sensation de bien-être, c’est possible. Cette pratique, accessible à tous, peut vous aider à rétablir l’équilibre nerveux et à cultiver un état d’esprit plus paisible. Dans cet article, découvrez les bases du soupir physiologique et des conseils concrets pour l’intégrer à votre quotidien, afin que vous puissiez profiter de ses bienfaits où que vous soyez et quand vous en avez le plus besoin.

Découvrir le soupir cyclique

Vous le savez, à travers ce blog, j’ai à cœur de transmettre toutes les petites techniques et astuces du quotidien que vous pouvez mettre en place au plus vite pour améliorer votre bien-être. Je parie que vous connaissez déjà cette technique, mais que vous n’avez simplement pas conscience qu’elle existe. En fait, vous le faites déjà sans doute automatiquement lorsque vous dormez ou que vous pleurez, ou encore quand vous vous retrouvez face à un stress extrême.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Respiration nasale : 4 clés à intégrer au quotidien

Ce phénomène est le fait de prendre une première inspiration longue, puis une deuxième plus courte, et d’expirer deux à trois fois plus lentement que le temps d’inspiration. Pensez vraiment à ce qui se passe quand vous sangloter, c’est le même principe.

Comprendre les mécanismes somatiques et psychologiques impliqués dans le soupir physiologique

En utilisant certaines techniques de respiration spécifiques, dont la plupart sont en fait des exercices de pranayama, nous avons le pouvoir d’intervenir sur la production des hormones de stress. Nous activons aussi une partie importante de notre corps et notamment le nerf vague, qui influence en partie notre cœur et nos poumons. En stimulant cette connexion, et grâce à la respiration, nous encourageons le système nerveux parasympathique. Ce dernier est responsable du ralentissement du rythme cardiaque et de la respiration, de la digestion et du repos, et plus généralement, de nos fonctions restauratives. Le nerf vague envoie donc des signaux de détente au cerveau, ce qui améliore notre état émotionnel et nous relaxe.

La respiration volontaire et maîtrisée est un outil qui nous offre un réel sentiment de contrôle et un vrai pouvoir d’action sur notre condition interne, physique et psychologique. Cette étude publiée en 2023 montre que le soupir cyclique appliqué 5 minutes par jour pendant un mois serait même plus efficace que la méditation, dont les effets sur le stress et l’anxiété ont été démontrés depuis bien longtemps.

Nous avons donc là une alternative intéressante pour les gens particulièrement réticents à la méditation pleine conscience.

Pratiquer le soupir cyclique

Passons maintenant à la pratique, car rien ne vaut l’expérience pour déterminer si cela va fonctionner pour vous ou pas. Personnellement, depuis que j’ai découvert cette technique, j’ai remarqué que je le faisais assez inconsciemment tout au long de la journée. Et dès que je le relève, ça devient un petit peu mon signal d’alarme qui m’indique que ce que je suis en train de faire me stresse et qu’il est peut-être temps de faire une pause 😉. Voici comment procéder :

  1. Asseyez-vous de manière confortable dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé.
  2. Fermez les yeux et expirez l’air présent dans vos poumons.
  3. Prenez une grande inspiration lente et ample, puis une fois que vous avez quasiment atteint le maximum de votre capacité pulmonaire, inspirez fermement sur une seconde.
  4. Expirez sur un temps au minimum deux fois plus long que la durée de votre inspiration.
  5. Recommencez pendant 5 minutes.
Les lecteurs ont aussi aimé :  Les grands principes de la médecine ayurvédique

À utiliser sans modération lorsque vous subissez un stress intense, et notamment dans le cas d’un environnement de travail toxique.

Profiter des bienfaits du soupir physiologique

Les avantages des exercices de respiration sont nombreux. Ils permettent notamment de :

  • Relâcher les tensions corporelles et mentales ;
  • Équilibrer le système nerveux entre les pôles sympathique et parasympathique ;
  • Réguler les émotions, en particulier l’anxiété et l’agitation ;
  • Améliorer la concentration ;
  • Avoir des effets positifs sur le sommeil ;
  • Renforcer le système immunitaire naturellement.

Et le top, c’est que cette méthode est accessible à tous, quel que soit votre condition physique ou votre âge ! Ne vous en privez plus 😉.

Intégrer cette technique de respiration au quotidien

Lorsqu’on veut obtenir des résultats assez rapidement, mais surtout de manière efficace, mieux vaut s’exercer peu, mais le faire tous les jours. Aussi, je vous incite à intégrer le soupir cyclique dans votre vie quotidienne. Vous pouvez vous y entraîner pendant 5 minutes au cours de votre routine matinale, juste avant ou après votre séance de yoga par exemple. Vous pouvez tout à fait faire cet exercice au lit, précisément avant de vous coucher. Cela devrait favoriser votre endormissement.

L’avantage de cet entraînement, c’est qu’il peut également être utilisé en cas de crise, pour vous calmer en quelques minutes. N’hésitez pas à y recourir pour maîtriser votre au stress au travail. Sachez que plus vous intégrerez d’outils au quotidien pour mieux gérer votre anxiété, plus cela deviendra facile pour vous d’y faire face.

En bref

Le soupir cyclique est donc une technique de respiration simple et puissante pour gérer le stress et cultiver le calme intérieur. En l’intégrant dans votre quotidien, vous pouvez améliorer votre humeur, réduire votre rythme respiratoire et bénéficier d’une relaxation profonde. Une étude en particulier montre que le soupir cyclique peut être plus efficace que la méditation pour soulager le stress et l’anxiété. Essayez cette pratique pendant 5 minutes chaque jour et observez les bienfaits sur votre bien-être.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Déjouez les signaux de l'ennui professionnel et réveillez votre flamme

Connaissiez-vous cette technique ? Pensez-vous que la respiration consciente puisse réellement influencer notre état émotionnel et physique ? Partagez vos expériences personnelles en commentaires !

À très vite ! 🙏

Partagez si vous aimez !