L’alimentation, notre activité physique et la manière dont nous bougeons au quotidien sont autant de paramètres qui influencent nos niveaux de stress. Aujourd’hui, j’avais envie de sortir de mes thématiques habituelles et de vous parler de la NEAT, ou thermogenèse de l’activité indépendante du sport. Plus besoin de vous casser la tête pour faire rentrer une séance d’activité physique dans votre agenda quotidien. Par quel miracle ? On en parle justement dans cet article !

Définir le terme NEAT

NEAT est l’acronyme de « Non-Exercise Activity Thermogenesis ». En français, on peut le traduire par « Thermogenèse d’Activité Sans Exercice ». Sous ce terme un peu barbare se cache en fait un concept assez simple. La NEAT représente l’énergie dépensée par toutes les activités quotidiennes autres que l’exercice physique en tant que tel. Cela inclut donc le fait de se déplacer, marcher, monter des escaliers, jardiner, faire le ménage, et autres petits mouvements auxquels on ne pense pas au cours de la journée. Prises seules, ces actions ne représentent pas une grosse dépense énergétique, mais lorsqu’on les ajoute, elles peuvent significativement augmenter nos besoins calorifiques ! Ce concept explique en partie pourquoi, même quand vous avez l’impression de ne rien faire, vous pouvez avoir l’impression d’être fatigué.

La NEAT joue un rôle dans la gestion de notre poids général et de notre métabolisme. Les individus qui ont un style de vie actif et qui intègrent davantage de mouvements dans leur quotidien vont brûler plus de calories au fil de la journée. Cela contribue à la perte de poids ou au maintien d’un poids « idéal ».

Les lecteurs ont aussi aimé :  Gérer l'après et les séquelles d'un burn-out

Comprendre sa dépense énergétique quotidienne

La dépense énergétique journalière (ou DEJ) totale de notre corps est divisée en trois catégories principales. Voyons lesquelles.

Métabolisme de base

Cela représente la dépense d’énergie minimale nécessaire pour que notre corps puisse survivre et fonctionner. Hé oui, même lorsque nous dormons, nous continuons à respirer, notre cœur bat et nos tissus se régénèrent. Même si nous n’en avons pas conscience, ces activités automatiques nécessitent de l’énergie pour s’effectuer correctement. Il semblerait que 60 à 70 % de notre dépense énergétique quotidienne soit attribuée au métabolisme de base. Ce n’est clairement pas négligeable !

Thermogenèse

La thermogenèse correspond à l’énergie requise par notre système digestif pour digérer les aliments que nous consommons, c’est-à-dire le fameux élément pitta, le feu 🔥(digestif ou non) que l’on retrouve dans l’ayurveda. Cela représente environ 10 % de notre DEJ.

Activité physique

Cette dernière partie représente environ 20 % de nos besoins en énergie. Elle inclut toutes les activités que nous effectuons au cours de la journée. Ici, on va faire une distinction supplémentaire entre « la vraie » activité sportive structurée et prévue, et les mouvements de la vie quotidienne, qui eux sont liés aux tâches courantes.

En étant actifs au quotidien, que ce soit en faisant le ménage, en portant un enfant dans les bras ou simplement en marchant dans la maison, nous dépensons des calories supplémentaires. Chaque activité physique compte et contribue à notre bien-être général !

Utiliser la NEAT intelligemment

Ici, je ne vais pas vous parler de perte de poids puisque ce n’est en aucun cas l’objet du blog et si on est stressé, je pense qu’il vaut mieux d’abord se concentrer sur le fait de réguler son système nerveux que sur sa masse graisseuse (même si tout est lié, évidemment). Par contre, le mouvement en général peut-être d’une grande aide pour surmonter notamment :

Les lecteurs ont aussi aimé :  Mieux comprendre et gérer votre jauge de fatigabilité

Sauf que quand on se trouve dans d’une ou l’autre de ces situations, l’activité physique est peu attirante et peut-être vécue comme insurmontable. D’où l’intérêt de changer d’état d’esprit et de modifier un peu sa façon de voir les choses. Voici une petite liste d’activités douces, indolores et « transparentes » — j’ai envie de dire — que vous pouvez faire pour augmenter votre dépense énergétique sans pour autant vous infliger de longues heures à la salle de sport :

  • Marchez pour aller chercher votre baguette de pain 🥖 (ou toute autre chose qui vous fait plaisir) ;
  • Levez-vous toutes les heures (en journée bien sûr) et faites quelques pas ;
  • Marchez lorsque vous êtes au téléphone ☎️ ;
  • Faites le ménage ;
  • Faites votre vaisselle à la main 🍽 ;
  • Troquez votre brosse à dents électrique contre une manuelle ;
  • Prenez les escaliers au lieu d’utiliser un ascenseur 👣.
  • Prenez une douche froide pour stimuler votre nerf vague ;
  • N’abusez pas du chauffage en hiver et de la clim en été (hé oui, votre corps va dépenser plus d’énergie pour réguler votre température pour un double effet kiss-cool : vous renforcez votre capacité au stress grâce à l’hormèse et vous brûlez plus d’énergie 🙂).

J’espère que si vous avez toujours l’impression de ne pas en faire assez à la fin de la journée, cet article vous aidera à relativiser et vous aura donné quelques idées pour être mieux dans votre tête et dans vos baskets !

Et vous, qu’est-ce qui augmente votre NEAT au quotidien ? N’hésitez pas à partager vos propres activités non sportives en commentaires !

À très vite ! 🙏

Partagez si vous aimez !