À l’heure où notre vie professionnelle prend de plus en plus d’importance et avec elle, toute la pression qui y est associée, on se demande tous à un moment donné : comment être moins stressé ? Au travail comme à la maison, il est essentiel d’avoir une relation saine avec le stress, ce mécanisme de survie. Dans cet article, je vous propose 5 astuces pour mieux le gérer au quotidien, et particulièrement dans la sphère professionnelle. Évitez le burn-out !

1. Trouver un système d’organisation

On est bien d’accord : nous sommes constamment assaillis d’injonctions à la productivité. Que vous soyez perfectionniste, ambitieux ou simplement que vous aimiez le travail bien fait, il faut se rendre à l’évidence. Notre attention est mise à mal par les nouvelles technologies ! E-mails qui arrivent sans arrêt et auxquels on devrait répondre à toute heure du jour et de la nuit, idem pour les coups de téléphone, les textos… Sans parler des délais parfois très serrés et de la charge de travail toujours plus importante lorsque, justement, on est un bon élément…

Toutes ces raisons font qu’on peut vite se sentir submergé et avoir de plus en plus de mal à faire face. Dans ce cas, comment être moins stressé, particulièrement au travail ? Je vous suggère tout d’abord de vous pencher sur les différents techniques d’organisation qui existent, de prendre le temps de les tester et de voir ce qui peut être applicable dans votre situation (personnelle et professionnelle). Pour ma part, j’aime beaucoup le bullet journal, mais certains ne jurent que par la pratique du time-blocking ou pomodoro.

Peut-être que ce qui vous convient, c’est un mix de tout ça ? En tout cas, gardez à l’esprit que votre système d’organisation doit vous simplifier la vie et non pas vous rajouter du stress. Si la méthode choisie vous demande plus d’efforts que ce que cela vous apporte (et il est TRÈS facile de tomber dans ce piège avec le bullet journal, Notion et compagnie), alors ça ne vaut pas le coup de continuer.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Rendez-vous avec Astrid Le Fur, l'interview

2. Dire non et déléguer

Dans un monde parfait, surtout si vous avez tendance à aimer tout diriger, tout savoir faire, tout comprendre et tout apprendre, dire non et déléguer peut être un véritable défi pour vous. Et je vais vous fais une confidence : malgré mon burn-out, c’est toujours un point avec lequel j’ai des difficultés au moment présent. Même si à l’occasion je m’emporte sur des engagements, maintenant, je me rends vite compte que cela n’est plus possible parce que malheureusement, les journées ne font que 24 h. Et non, ni vous ni moi ne sommes des surhommes, et c’est finalement assez prétentieux de croire que nous pouvons arriver à faire mille fois mieux que nos collègues 😅.

L’un des secrets pour trouver comment être moins stressé est simplement d’apprendre à dire non à toutes les choses qui vous éloignent de ce qui est important pour vous. Et si vous ne savez pas quelles sont VOS priorités, je vous invite à faire l’exercice maintenant. Prenez un papier et un stylo et inscrivez par exemple tout ce que vous réalisez dans une journée dans une colonne. Dans la colonne d’à côté, notez ce que vous aimez faire, ce que vous maîtrisez et ce qui vous ennuie.

Bon, on est d’accord, si vous êtes secrétaire et que votre job est de répondre au téléphone et que cela ne vous passionne pas, ça va être compliqué de refuser de le faire ou de déléguer cette tâche 😅. Mais si, par exemple, on vous demande de gérer la communication externe de l’entreprise en plus et que cela ne vous attire pas du tout, alors n’hésitez pas à le faire savoir. Vous pouvez cependant proposer de faire appel à un prestataire pour cette tâche et de le chapeauter !

3. Savoir prendre des pauses

C’est bien malheureux, mais encore aujourd’hui, les gens (et particulièrement les fumeurs !) sont stigmatisés dans les entreprises parce qu’ils « osent » prendre une pause pour aller fumer leur cigarette. Alors attention, je vous voir venir 🧐. Loin de moi l’intention de vous inciter à fumer ! Loin de moi également l’idée de vous faire culpabiliser si vous êtes dans ce cas.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Se réorienter professionnellement, la seule solution ?

Là où je veux en venir, c’est qu’on a tous le droit d’aller changer d’air. D’ailleurs, il serait illusoire de croire que nous sommes efficaces pendant 4 h d’affilée, avec une concentration et une vigilance à toute épreuve. En plus, si vous ne le saviez pas, notre capacité d’attention aujourd’hui est inférieure à 8 secondes et ne cesse de diminuer, la faute notamment aux nouvelles technologies. Et oui, ça fait peur 😨 !

Restons raisonnables cependant, je ne vous dis pas non plus d’aller prendre des pauses toutes les 30 minutes. Mais je pense qu’aller s’aérer loin des écrans un petit quart d’heure (ou même 5 minutes, si on ne veut pas passer pour un fainéant…) toutes les deux heures de travail ne peut pas faire de mal, fumeur ou non ! Et si, en plus, vous arrivez à remplacer votre cigarette par une meilleure habitude, alors banco 😉 !

4. Garder un rythme de travail raisonnable

Comme je l’ai évoqué plus tôt, nous ne sommes pas des machines et nous ne pouvons humainement pas être efficaces 7 jours sur 7, 10 h par jour. Cela peut être compliqué dans certaines entreprises et surtout si vous êtes cadres. Tenez-vous-en à vos horaires si vous le pouvez ! C’est rigolo de constater qu’en France, nous avons une culture du présentéisme assez forte. Dans l’inconscient collectif, si on reste tard, ça veut dire qu’on a beaucoup de travail et qu’on souhaite le faire bien. Dans d’autres pays, c’est plutôt synonyme d’une mauvaise gestion du temps voire d’une incompétence.

Si, comme moi, vous êtes quelqu’un qui a tendance à travailler plus rapidement que la moyenne et que vous vous ennuyez vite, ne vous infligez pas en plus de rester au travail « pour faire bien ». Apprenez à lâcher prise sur cette croyance. Il est littéralement improbable qu’on vous reproche de partir à l’heure si vos tâches sont accomplies comme il faut. Et si c’est le cas, peut être que vous vous trouvez dans un environnement de travail toxique et qu’il est temps d’en changer.

Quand on est cadre, il peut être beaucoup plus difficile (voire même impossible) de se cantonner aux heures « classiques ». Sachez quand même que sur le long terme et pour préserver votre santé mentale, il est important que vous ayez des temps de pause pour faire des choses qui vous tiennent particulièrement à cœur, quelle que soit l’activité extra-professionnelle que vous choisissez. Essayez de vous astreindre à des horaires raisonnables, c’est-à-dire pas plus de 8 h par jour quelques fois par semaine.

Les lecteurs ont aussi aimé :  Utilisez la loi de l'hormèse pour être en meilleure santé

5. Questionner son travail

Pour trouver comment être moins stressé au travail, il suffit parfois simplement de se demander si ce job est bon pour nous. Hé oui, peut-être que le problème ne vient pas de nous, mais tout bonnement de notre environnement professionnel. En y réfléchissant bien, en discutant avec des amis, ne vous êtes-vous jamais dit « oh je ne sais pas comment tu peux faire ça, moi je ne pourrais JAMAIS ! » ? Nous avons tous des valeurs, des compétences et des caractères différents. Nous ne pouvons pas tous faire le même métier. Et c’est tant mieux ! Heureusement qu’il y a des personnes qui aiment passer toute leur journée devant un ordinateur, et d’autres les mains dans la terre.

Peut-être qu’à l’instant T, vous avez l’impression qu’il n’y a pas d’échappatoire et c’est pourquoi vous continuez dans cette voie. Mon conseil est de commencer à écouter votre intuition et vos envies, avant que votre tête et votre corps ne se mettent en surchauffe et vous conduisent au burn-out ! Qu’est-ce qui vous empêche de changer de vie ?

Comment être plus serein au travail, en bref

Si vous vous demandez comment être moins stressé, c’est sans doute que les tensions quotidiennes commencent à impacter votre vie professionnelle et personnelle. Heureusement, si vous vous en rendez compte à temps et si vous prenez des mesures pour améliorer votre bien-être, il n’y a aucune raison pour que vous ne vous sentiez pas mieux dans les semaines à venir. Je suis moi-même très sujette au stress et voici les 5 astuces que je mets en place pour m’apaiser :

  1. J’adopte une organisation et un emploi du temps réaliste ;
  2. J’apprends à dire non et à déléguer ;
  3. Je m’astreins à prendre des pauses régulières ;
  4. Je garde un rythme raisonnable ;
  5. Si mon travail commence à me causer trop de stress, je me pose la question de savoir s’il est vraiment bon pour moi (et j’agis en conséquence).

Et vous, quelles sont vos meilleures techniques pour faire face au stress, qu’il soit d’origine professionnelle ou pas ? Partagez en commentaire !

À très vite ! 🙏

Partagez si vous aimez !